Contact  : +33 (0)4 78 33 96 54

Analyser la qualité technique des réponses des entreprises et la conformité aux exigences de la consultation, Assurer son travail de maître d’œuvre, Diriger les entreprises en phase travaux, Respecter ou faire respecter le formalisme requis en matière d’ordre de service, situation de travaux, décompte général définitif…

Formation Gestion technique et opérationnelle de chantier

Prix : En inter 700€ HT par personne pour le parcours
En intra, nous consulter

Lieu : A distance en classe virtuelle.

Prérequis : Aucun prérequis nécessaire pour cette formation.

 

Objectifs de la formation – être capable de :

  • Rédiger ses exigences techniques en phase consultation des entreprises
  • Analyser la qualité technique des réponses des entreprises et la conformité aux exigences de la consultation, en phase de réception des offres
  • Assurer son travail de maître d’œuvre en phase préparation de chantier et d’études d’exécution
  • Diriger les entreprises en phase travaux, réunir les professionnels, traiter les problèmes, appliquer les pénalités, établir les compte-rendu
  • Respecter ou faire respecter le formalisme requis en matière d’ordre de service, situation de travaux, décompte général définitif…

 

PROGRAMME

Consultation des entreprises La rédaction des pièces de consultation Exemples – Techniques de description 0,5
Administratif et conséquences Le choix de la procédure Comparaison des procédures – Conséquences des choix 0,5
Gestion opérationnelle Préparation de chantier Le travail du maître d’œuvre et de l’entreprise 0,5
Gestion opérationnelle Gestion réglementaire sur le chantier Le lancement du chantier, les ordres de services, les comptes rendus, la réception des travaux, les remises d’ouvrages… 0,5

L’analyse et la rédaction du dossier de consultation des entreprises

• Les données TECHNIQUES :
– Préciser les choix techniques : comment ouvrir les marchés à la concurrence
– Définir des niveaux de qualité dans le choix des matériaux
– Appréhender la notion de Variante Technique
– Appréhender la notion d’Option Technique
• Les données d’ORGANISATION DE CHANTIER :
– Préparer la description des travaux en fonction des données locales du chantier
– Expliciter les difficultés potentielles techniques et administratives
– Analyser l’impact des riverains

L’analyse des offres remises par les entreprises en fonction des complexités locales
• La conformité de l’offre aux demandes du Dossier de Consultation des Entreprises
– Analyser les fournitures proposées
– Analyser la méthodologie de chantier proposée
– Notion de variante « qualitative »
– Notion de variante « dégradante »
• La lecture du MEMOIRE TECHNIQUE remis par l’entreprise vis-à-vis des éléments techniques :
– Vérifier l’adéquation des termes de l’offre avec la difficulté des travaux à réaliser
– Vérifier l’adéquation des termes de l’offre avec les moyens matériels mis en œuvre pour la réalisation du chantier :
 Proposition de type d’engins
 Proposition de la gestion des équipes
– Organisation de la gestion du chantier (stocks, apports, …)

Le choix de l’entreprise
• Rédiger un rapport d’analyse des offres :
– Les points réglementaires du document
– Les subtilités entre les différentes procédures
– Contacts réglementés avec les entreprises dans le cadre de l’analyse des offres
• Orienter le choix du maître d’ouvrage :
– Quels critères retenir ?
– Limites de la responsabilité du maître d’œuvre dans le choix de l’entreprise
– Comment utiliser les expériences passées avec des entreprises pour les valoriser ou au contraire leur réduire l’accès aux marchés

Le lancement des travaux

L’environnement du chantier
• La période de préparation du chantier :
– L’importance juridique de la période de préparation du chantier
– Le rôle du Maître d’œuvre pendant cette période de préparation
– La relation avec l’entreprise et le coordinateur SPS
– La relation avec le Bureau de contrôle
– La relation avec l’O.P.C.

• Les déclarations administratives :
– Action du maître d’œuvre auprès de l’entreprise
– Action du maître d’œuvre auprès du Maître d’ouvrage
– Les D.I.C.T.
– Les permissions de voirie. Les autorisations de voirie
– Les arrêtés de circulation

• La communication et l’information des riverains et usagers
– Informer les riverains :
 Qui ? Sous quelle forme ?
 Précisions de l’information ?
– Informer les services publics :
 Forme à retenir
 Quels délais doivent être prévus ?
 Coordination du suivi des informations en cours de chantier
– Les accords pour les branchements
 Réseaux provisoires
 Réseaux définitifs

Les études d’exécution
• Définir qui les doit :
– Le marché de travaux fixe l’entreprise sur les documents qu’elle doit remettre
– Si c’est le maître d’œuvre qui est chargé de la mission EXECUTION, conséquences
– Si c’est l’entreprise adjudicataire, quel est le rôle du maître d’œuvre et son implication dans la faisabilité des solutions proposées (mission VISA)
• Remise des études d’exécution
– Le marché de travaux fixe l’entreprise sur les délais de fourniture des plans d’exécution, que ce soit à sa charge ou à celle du maître d’œuvre
– Conséquences financières de l’étude d’exécution (adaptations mineures, modifications substantielles, …)
– Le bureau de contrôle éventuel lors des études d’exécution
• Adaptation des études d’exécution aux « surprises » du terrain :
– Le maître d’œuvre est le garant de la conformité des travaux réalisés aux plans d’exécution remis.
– Il doit exiger (ou s’exiger lui-même) une mise en conformité des documents avec les réalisations sur le terrain.
– Comment accepter des modifications en cours de chantier, quelle portée raisonnable accepter ?

La validation des matériels et matériaux proposés par l’entreprise
• La fiche d’approbation des matériaux ou de matériels :
– Document indispensable à établir pour toute fourniture
– Engagement ferme de l’entreprise sur un niveau de prestation liée au produit mis en œuvre (qualité, marque, …)
– Document indispensable en cas de sinistre occasionné par la non-conformité de la fourniture avec la fiche d’approbation (terrassements, par exemple…)
• Le traitement du refus d’approbation d’un matériel ou matériau :
– Importance de la rédaction du C.C.T.P. par rapport à cette décision
– Le pouvoir du Maître d’œuvre
– Le pouvoir du Maître d’ouvrage
– Les actions possibles des entreprises non retenues lors des appels d’offres
• Les domaines techniques de la validation préalable :
– Les plans de réseaux
– Les plans de terrassement
– Les plans de coffrage
– Les plans de ferraillage
– Le calpinage des revêtements de sol
– L’approbation de toutes les fournitures engagées sur le chantier
– Tous documents explicitement listés au C.C.T.P.
• Les sanctions possibles contre l’entreprise en cas de non respect de l’avis du maître d’œuvre :
– Possibilité de refus pur et simple de la prestation
– Possibilité de réfraction de prix (après négociation)
– Obligation de démolition aux conditions de non stabilité
• Les sanctions possibles contre l’entreprise en cas de non-respect de l’avis du maître d’œuvre :
– Possibilité de refus pur et simple de la prestation
– Possibilité de réfraction de prix (après négociation)
– Obligation de démolition aux conditions de non stabilité
• Les propositions issues de techniques découlant du dépôt de brevets :
– Obligation de valider ces propositions de l’entreprise
– La responsabilité du maître d’œuvre est engagée non pas sur la réalisation du produit (qui fait partie des conditions générale du dépôt de brevet) mais sur la pertinence des choix formulés
– Le dépositaire du brevet doit s’engager sur la mise en œuvre du produit
– Attention, la proposition d’une solution brevetée ne peut pas émaner du maître d’œuvre en marchés publics, sauf si cette technique n’a pas d’équivalent par ailleurs commercialisé

Gestion quotidienne du chantier

La réunion de chantier
• La convocation aux réunions de chantier :
– Organisation de la réunion
– Obligation de présence
• La fréquence de la tenue des réunions de chantier
– Les réunions ordinaires
– Les réunions extraordinaires
• L’obligation du maître d’œuvre
– Présence
– Nombre de réunion
– Obligation de moyens

Le traitement des problèmes
• Informer
– La réunion de chantier permet l’information des présents (et des absents) des problèmes rencontrés
• Communiquer
– La réunion de chantier permet aux intervenants de garder une trace des problèmes rencontrés
– La réunion de chantier permet de mutualiser les informations
• Avertir
– Moyen sur et définitif de transcrire les informations ou avertissements divers

Les pénalités
• Constater les manques ou insuffisances de l’entreprise :
– La réunion de chantier permet de formaliser le contrôle des entreprises et permet la traçabilité des observations formulées
– La réunion de chantier permet à chacun de recaler son intervention quant aux délais octroyés par le planning général du chantier
• Procéder à la quantification contractuelle des préjudices :
– En fonction des incidents ou retards constatés, le maître d’œuvre procède à la rédaction d’avis de pénalités
– Application des conditions générales du dossier de marché
– Le compte rendu est le document contractuel de formalisation de cette quantification

Le formalisme du Compte rendu de chantier
• La nomination des intervenants :
– Ordre hiérarchique à respecter
– Références à porter pour le contact des intervenants
– Le pointage individuel des présents à chaque réunion
• La diffusion du compte rendu de chantier :
– A tous les présents
– A certains intervenants extérieurs concernés
– Le formalisme de la diffusion
– L’approbation du compte rendu de chantier
– L’opposabilité de celui-ci aux tiers
• L’ordre de service et le compte rendu de chantier :
– Importance des décisions notifiées par compte rendu
– Pièce contractuelle opposable
– Injonctions notifiées par le compte rendu de chantier
• La numérotation et le classement des comptes rendus de chantier
– Compte rendu de réunion préparatoire
– Compte rendu de réunion de chantier
• Distinction entre la fiche de rapport de visite de chantier et le compte rendu de chantier
– Le titulaire de la mission de maîtrise d’œuvre
– La délégation de la mission de maîtrise d’œuvre

Les points abordés dans le contenu de chantier

• Les points obligatoires :
– L’avancement des travaux
– Le matériel mis en œuvre
– Les moyens en personnel mis en œuvre (effectif)
– Les intempéries
• Les points administratifs :
– Point du suivi administratif
– Pointage et validation des plans et documents échangés
– Relations avec les services extérieurs (concessionnaires, …)
• Les points techniques avec les entreprises :
– Relevé des problèmes rencontrés par les entreprises
– Solutions apportées
– Problèmes restant ouverts à traiter
• Les observations du maître d’œuvre :
– Interrogations du maître d’œuvre nécessitant une réponse de l’entreprise
– Refus du maître d’œuvre et décisions de remède à y apporter ou renvoi à l’avis extérieur d’un tiers
– Observations du maître d’œuvre (techniques, méthodologiques, esthétiques ou structurelles)
• Le pointage des observations extérieures au chantier :
– Problèmes spécifiques avec les riverains
– Problèmes spécifiques avec les concessionnaires
– Problèmes spécifiques avec les services publics
• Le planning :
– Planning prévisionnel à court terme
– Planning prévisionnel à moyen terme
– Gestion des délais globaux des travaux
– Gestion des interférences internes au chantier ou externes (coordinations avec les services, …)
• Liste des plans à jour :
– Tenue au compte rendu de la liste des plans à jour pour éviter toutes erreurs avec les plans indicés
– Indication des plans obsolètes
• Relevé des pénalités :
– Tenue de la comptabilité des pénalités enregistrées selon les définitions du marché de travaux (d’après le C.C.A.P. du marché)
– Le compte rendu est opposable aux tiers

L’ordre de service

Le formalisme de l’ordre de service
• L’émetteur de l’ordre de service :
– Le maître d’ouvrage
– Le maître d’œuvre
– Définition du domaine de chacun
• Le formalisme de l’ordre de service :
– L’accusé de réception
– L’acceptation par l’entreprise
– Le refus des ordres de services
– Les situations bloquées et la sortie de crise
• L’objet de l’ordre de service :
– Les domaines valides
– Les procédures à suivre
Adaptation de la procédure aux marchés privés

La situation de travaux

Le formalisme de la situation de travaux
• Facture ou situation :
– Mentions obligatoires
– La présentation « en cumulé ».
– La présentation en pourcentage
– La présentation après attachement
• Le visa de la situation de travaux :
– Contrôle des quantités proposées par l’entreprise
– Correction des situations de travaux
– La notion d’avancement
• La proposition de paiement :
– Mission propre au maître d’œuvre
– Visa sous contrôle
– Engagement et responsabilité du maître d’œuvre
– Diffusion de la proposition de paiement
• Facture ou situation :
– Mentions obligatoires
– La présentation « en cumulé »
– La présentation en pourcentage
– La présentation après attachement
• Le visa de la situation de travaux :
– Contrôle des quantités proposées par l’entreprise
– Correction des situations de travaux
– La notion d’avancement
• La proposition de paiement :
– Mission propre au maître d’œuvre
– Visa sous contrôle
– Engagement et responsabilité du maître d’œuvre
– Diffusion de la proposition de paiement
• Les sous-traitants :
– Notion de responsabilité
– Sous-traitant à paiement direct
– Obligation du maître d’œuvre vis-à-vis du sous-traitant
– Obligation de l’entrepreneur vis à vis du sous-traitant

Adaptation de la procédure aux marchés privés

Le Décompte général et définitif

Le formalisme du D.G.D.
• Documents obligatoires
– Décompte en prix unitaires du marché
– Calcul du solde par rapport aux situations payées
– Récapitulatif général des sommes dues (titulaire et sous-traitants)
• Règles de visa du D.G.D.
– Réception signée
– Levée de réserves signée
– Tous avenants validés et acceptés
• Adaptation de la procédure aux marchés privés

La réception des travaux

Le formalisme de la réception
• Demande de réception :
– C’est l’entreprise qui demande la réception des travaux
– Obligatoirement par lettre recommandée
– Les travaux doivent être achevés
– Les avenants doivent être passés et avoir franchi le contrôle de légalité si besoin
• Organisation de la réception et fixation de la date :
– Respect des obligations contractuelles de délais
– Convocation obligatoire par le maître d’œuvre
– Présence obligatoire de l’entreprise
• Une procédure en 3 temps :
– Établissements de 3 documents différents :
 Procès-verbal des opérations préalables à la réception
 Proposition du maître d’œuvre
 Décision du maître d’ouvrage
– En cas de problème établissement d’une liste de réserves puis levée de celles-ci
• Les documents à remettre lors de la réception :
– Plans de récolement
– Procès-verbaux d’essais
– Dossier D.O.E.

PEDAGOGIE

Méthode pédagogique : La formation s’appuie sur une pédagogie déductive : elle nourrit la réflexion des participants par l’apport d’éléments théoriques et la présentation d’outils. Afin de favoriser leur assimilation, l’intervenant illustrera le propos par des exercices pratiques en repartant de l’expérience des participants. Les formations sont exclusivement collectives.

Matériel pédagogique : ordinateur connecté avec micro et caméra, utilisation application Zoom

  • Intervenant : Pierre Giroud, Consultant spécialisé, ingénieur conseil ETP, responsable de BET infrastructures VRD. Intervenant auprès des Géomètres experts depuis 10 ans

SUIVI et EVALUATION : Document d’évaluation de satisfaction & Attestation de présence / Attestation formation individualisée.

 

Avis sur la formation

N/C

Note
  • 5 étoiles0
  • 4 étoiles0
  • 3 étoiles0
  • 2 étoiles0
  • 1 étoiles0

Aucun avis trouvé pour cette formation.

0 réponses sur "Gestion technique et opérationnelle du Chantier VRD (à distance)"

Laisser un commentaire

Formation
Intra-entreprise

Rechercher une formation :

nos formations du mois et à venir :

Decembre

202217JanvierEtude, Conception et maitrise d’œuvre de projets VRDFormation à distance du 17 janvier au 12 décembre 2022 réparties en 29 demi-journées terrassement, eau pluviale, assainissement, eau, réseaux secs(Janvier 17) 8 h 30 min - (Decembre 12) 17 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:VRD

202209SeptembreEtude et Conception de projets VRDFormation à distance du 9 septembre au 16 décembre 2022 réparties en 17 demi-journées terrassement, eau pluviale, assainissement, eau, réseaux secs(Septembre 9) 8 h 30 min - (Decembre 16) 17 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:VRD

202207Novembregestion opérationnelle chantier VRDformation en classe virtuelle les 7, 21 novembre, 5 décembre 2021 8h30 / 12h et journée du 12 décembre(Novembre 7) 8 h 30 min - (Decembre 12) 12 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Géomètres,VRD

202209NovembreGestion du temps et des priorités - session spéciale professionnels de l'immobilier et de l'aménagementformation à distance de 16h à 18h les : Mercredi 9 novembre, Mardi 22 novembre Mardi 6 décembre Lundi 12 décembre Mardi 20 décembre(Novembre 9) 16 h 00 min - (Decembre 20) 18 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Bailleurs sociaux et Immobilier,Géomètres

202216NovembreAudit énergétique en maisons individuelles - session A DISTANCEformation à distance les 16/11/2022 16h/17h30, 22/11/2022 8h30/12h, 29/11/2022 8h30/12h30, 07/12/2022 9h/17h (Novembre 16) 8 h 30 min - (Decembre 7) 17 h 30 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Bailleurs sociaux et Immobilier,Bâtiment

202201DecembreActualités juridiques en urbanismeformation en classe virtuelle le 1er décembre 20229 h 00 min - 17 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Géomètres,UNGE,Urbanisme

202202DecembreVRD Réseaux secsformation en classe virtuelle matins des 2 et 9 décembre 20228 h 30 min - 12 h 00 min (9) A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Géomètres,VRD

202220DecembreMaîtriser la procédure de bornage amiable, étape par étapeformation en classe virtuelle 2x3,5 heures matinées des 20 et 21 décembre9 h 00 min - 12 h 30 min (21) à distance (en visio et classe virtuelle)Categorie d'évenements:URBANISME et GE

Janvier

202306JanvierVRD Terrassement et voirie (formation à distance)formation en classe virtuelle matins des 6, 20 janvier et 3 février 20238 h 30 min - (Février 3) 12 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Géomètres,VRD

202311JanvierAudit énergétique en maisons individuelles - session A DISTANCEformation à distance les Mercredi 11 Janvier 11h à 12h30, Jeudi 19 Janvier 14h à 17h30, Jeudi 26 Janvier 14h à 18h, et Jeudi 02 février 9h à 12h30 puis 13h30 à 17h 8 h 30 min - (Février 2) 17 h 30 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Bailleurs sociaux et Immobilier,Bâtiment

Février

202306JanvierVRD Terrassement et voirie (formation à distance)formation en classe virtuelle matins des 6, 20 janvier et 3 février 2023(Janvier 6) 8 h 30 min - (Février 3) 12 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Géomètres,VRD

202311JanvierAudit énergétique en maisons individuelles - session A DISTANCEformation à distance les Mercredi 11 Janvier 11h à 12h30, Jeudi 19 Janvier 14h à 17h30, Jeudi 26 Janvier 14h à 18h, et Jeudi 02 février 9h à 12h30 puis 13h30 à 17h (Janvier 11) 8 h 30 min - (Février 2) 17 h 30 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Bailleurs sociaux et Immobilier,Bâtiment

202321FévrierGestion du temps et des priorités - session spéciale professionnels de l'immobilier et de l'aménagementformation en classe virtuelle 21, 28 février, 7, 28 mars et 11 avril de 10h à 12h10 h 00 min - (Avril 11) 12 h 00 min A distance (classe virtuelle)Categorie d'évenements:Bailleurs sociaux et Immobilier,Géomètres

Configuration des menus dans le panneau d'administration

X